Les Pléiadiens : Votre corps est une cathédrale

Salutations, chère soeur.
Nous sommes heureux de te retrouver aujourd’hui.
Salutations à vous, amis terriens.

L’intelligence de la vie vous dit en permanence où vous en êtes. Regardez donc dans votre vie le résultat de vos pensées, le résultat actualisé de votre fond intérieur.

Vous êtes créateurs,
mesurez-vous l’importance de cette formule ? de cette réalité ?

Nous, peuple pléiadien, sommes avec vous pour soutenir votre processus. Il vous faut être vigilants, car dans les temps d’aujourd’hui, les taux vibratoires s’élevant, vos pensées prennent forme dans la manière beaucoup plus vite qu’avant. Nourrir les peurs n’amènera dans votre existence que des restrictions, de l’enfermement, des limitations, des conflits. Veillez donc à ne pas laisser le pouvoir à un hôte que vous jugez indésirable. Votre maison intime, constituée par votre âme, votre tête et votre coeur, est un espace sacré. N’y faites entrer que les invités que vous avez choisis d’y faire entrer. Qu’il s’agisse de nourriture, de vos lectures ou des programmes que vous regardez ou que vous écoutez, qu’il s’agisse d’autres êtres vivants, qu’il s’agisse de vos croyances, de la conscience que vous mettez dans vos actions. Si vous ne veillez pas à préserver votre espace intérieur, celui-ci va être pollué, envahi par des énergies toxiques, des énergies stagnantes, des énergies viciées. Tout cela vient ternir votre lumière, tout cela vient corseter vos ailes et vous empêche de vous déployer.

Nous vous voyons vous débattre dans vos réalités et donner le pouvoir à des croyances qui n’ont aucune matérialité, aucune densité. Ce ne sont que des pensées que vous érigez comme reines en votre propre monde. Oui, le chemin demande à vous observer en finesse, le chemin demande à défaire toutes les constructions qui vous ont donné l’illusion d’une sécurité.

La Source de lumière, l’amour, est à votre service, tout comme vous êtes à son service. Vous ne pouvez vous défaire de ce lien originel, car il est votre essence même.

Aimez-vous comme vous aimeriez la personne que vous aimez le plus au monde. Ayez pour vous-même la même tolérance et la même douceur que celles que vous auriez pour votre ami le plus précieux.

Cette période de transition et de basculement des consciences, de changement de dimension, est une période extrêmement intense. Vous ne pouvez plus vous raconter d’histoires. Si vous essayez de maintenir les systèmes anciens, les mensonges que vous vous racontez, si vous ne parvenez pas à être honnête sur les aspirations de votre coeur, sur ses mécaniques de stratégies, vous allez vivre des épreuves qui vont vous obliger à lâcher ces anciennes structures.

L’amour sait, pas l’amour que vous connaissez, l’amour humain qui peut être beau, mais qui est aussi si réducteur, si enfermant, si possessif.

L’amour, c’est aussi parfois se battre. L’amour, c’est aussi parfois savoir se retirer. L’amour, c’est parfois cesser des liens qui ne sont pas bons pour nous. L’amour, c’est ajuster au plus près le chemin que vous voulez faire à votre état du moment.
Si en marchant, vous avez un caillou dans votre chaussure, vous allez vous arrêter, enlever ce caillou, peut-être prendre le temps de masser votre pied et regarder à empêcher un autre caillou de se loger là. Peut-être faudra-t-il changer de chaussures.
Si au cours de votre chemin, vous rencontrez un buisson de ronces, vous n’allez pas vous y jeter sans prendre quelques précautions. Regardez donc les éléments de votre vie et prenez soin de vous comme vous prenez soin d’un être plus fragile.

Nous, le peuple pléiadien, vos frères stellaires, avons connu les mêmes difficultés à ouvrir notre coeur, à accepter de déconstruire notre personnalité et tous ses conditionnements pour laisser l’amour de la Source nous transformer.

Votre corps est une cathédrale. De lui se construit la connexion aux plans supérieurs, en lui résonnent et sont réceptionnées les informations de tout votre environnement. Il est votre repère, votre point d’ancrage, une antenne extrêmement fine qui vous permet de recevoir les vibrations de tout le vivant. Il vous faut revenir à votre coeur et prendre le temps nécessaire pour valider ce qui est juste ou non pour vous.

Nous le redisons encore, faites appel à nous, demandez-nous la clarté, demandez-nous à être enseignés, guidés, encouragés. Posez votre intention et laissez partir le reste. Après cela, n’attendez plus rien, mais restez en ouverture. La réponse vous parviendra en quelques heures, quelques jours parfois. Soyez sûrs que nous vous répondrons. A vous d’être attentifs à recevoir le message.

Chers frères terriens, chers êtres galactiques venus soutenir le processus humain, à vous qui êtes engagés dans ce monde de densité, nous envoyons toute notre force lumineuse. Nous sommes avec vous et vous aimons. Salutations à vous.


Ce texte peut être copié en respectant les conditions suivantes :

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.