Maître St Germain : Le coeur, ce grand alchimiste…

Mes chers amis,

Comme elle est douce, la douceur en mon coeur, quand je vous regarde vous débattre dans l’illusion de votre monde. Je suis touché, touché par votre innocence.

pexels-photo-1126384_optSi peu d’entre vous ont la connaissance qui permet d’ouvrir les portes du Mystère. Si peu parmi vous parviennent à garder un cap serein, en s’abandonnant à l’intelligence de la vie. Laissez donc les choses se mettre en place, cessez donc de lutter contre le flux vivant, contre ce mouvement de va-et-vient qui vous porte de l’alpha à l’oméga, du début à la fin.

Aucun effort n’est à faire, il vous suffit de suivre votre joie et si vous sentez qu’une situation vous jette dans le trouble, vous met dans l’inconfort, vient nourrir en vous le doute et l’envie de retrait, alors elle n’est pas pour vous. C’est aussi simple que cela.

Alors oui, je le sais bien, il y a par moments des colères sourdes, des tristesses infinies. Laissez donc passer les tempêtes. Vous êtes bien plus que l’illusion du monde, vous êtes bien au-delà de ce corps de chair, de cette densité qui vous cloue au sol. Observez les émotions et les sentiments, ou encore les expériences, comme des phénomènes qui vont et viennent, qui apparaissent et disparaissent, faisant une ronde joyeuse et vibrante, continue, la ronde du vivant.
Il y a et il n’y a plus, vous donnez et vous recevez, il y a du plein, il y a du vide.

Je vous invite à essayer de prendre du recul, observer, comme si vous étiez au cinéma, le film qui se déroule tout autour de vous et dans lequel vous êtes impliqués.
Observer et sourire. N’oubliez pas que c’est un film, n’oubliez pas que vous avez choisi le film que vous regardez. Reprenez de la hauteur, vous reprendrez ainsi du pouvoir.

Soyez curieux et amusé de voir se déployer votre imaginaire en formes multiples.

Vos mots sont si courts pour dire combien mon coeur est touché, pour dire combien mon coeur vous contient, tout entier, vous et le monde, chacun d’entre vous. Parce que nous sommes un tout au coeur de l’Un, parce que nous sommes un au coeur du Grand Tout.

Je suis Maître Saint-Germain. J’ai foulé de mes pieds, des pieds de chair, la terre qui est la vôtre. J’en connais ses joies, j’en connais ses âpretés. Je suis passé moi aussi par tous les chemins de l’humanité. J’ai été coupable et condamné, homme de bien et homme de l’ombre. Je me suis perdu et je me suis trouvé. J’ai appris à trouver au coeur des épreuves le coeur du coeur divin, mon diamant immuable, le souffle de vie.

Vous traversez des hivers intérieurs rugueux comme la pierre. Ces terres qui vous semblent sèches et arides sont le berceau, pourtant, d’un bien joli printemps. Il est tout proche. Respirez votre peine, respirez vos colères, car chacune de ces émotions inconfortables porte en elle un appel à l’amour, porte en elle l’éclat de la lumière.

C’est d’une tendresse infinie que je m’adresse à vous, mes amis de coeur et de chair, mes autres moi.

Ouvrez votre coeur en grand, car c’est lui l’alchimiste, lui qui transforme le sombre en or, les ténèbres en lumière éclatante. Votre coeur, le coeur, est le berceau de la transformation. C’est en lui que transite vos ombres et vos significations.
Le coeur, ce grand alchimiste, est le creuset où tout passe et tout demeure.

Nous accompagnons chacun de vos pas, chers amis.
Embrassez votre innocence, embrassez votre fragilité, car avec elle, le combat peut s’arrêter et votre puissance se dévoiler, car votre puissance n’est pas dans le combat dans la matière. Votre puissance est dans l’abandon à l’énergie de vie, à reconnaître votre ignorance devant l’immensité de ce grand Mystère.

Mystère

Nous ouvrons la voie et vous accompagnons. Prenez soin de vous, car le chemin n’est pas facile. Soyez doux envers vous-même et envers les autres, car pour chacun, il y a autant de roses que de cailloux et d’épines.

Merci d’être présents au rendez-vous et engagés sur le chemin que vous avez choisi.


Vous pouvez reproduire ce texte et le copier aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence au site  www.jardinsdepresence.fr

Une réflexion au sujet de « Maître St Germain : Le coeur, ce grand alchimiste… »

  1. Ping : VANESSA ORIA : Maître St Germain : Le coeur, ce grand alchimiste – jardinsdepresence.fr – Andree Boulay

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.