Maître St Germain : Le coeur, ce grand alchimiste…

Mes chers amis,

Comme elle est douce, la douceur en mon coeur, quand je vous regarde vous débattre dans l’illusion de votre monde. Je suis touché, touché par votre innocence.

pexels-photo-1126384_optSi peu d’entre vous ont la connaissance qui permet d’ouvrir les portes du Mystère. Si peu parmi vous parviennent à garder un cap serein, en s’abandonnant à l’intelligence de la vie. Laissez donc les choses se mettre en place, cessez donc de lutter contre le flux vivant, contre ce mouvement de va-et-vient qui vous porte de l’alpha à l’oméga, du début à la fin.

Aucun effort n’est à faire, il vous suffit de suivre votre joie et si vous sentez qu’une situation vous jette dans le trouble, vous met dans l’inconfort, vient nourrir en vous le doute et l’envie de retrait, alors elle n’est pas pour vous. C’est aussi simple que cela.

Alors oui, je le sais bien, il y a par moments des colères sourdes, des tristesses infinies. Laissez donc passer les tempêtes. Vous êtes bien plus que l’illusion du monde, vous êtes bien au-delà de ce corps de chair, de cette densité qui vous cloue au sol. Observez les émotions et les sentiments, ou encore les expériences, comme des phénomènes qui vont et viennent, qui apparaissent et disparaissent, faisant une ronde joyeuse et vibrante, continue, la ronde du vivant.
Il y a et il n’y a plus, vous donnez et vous recevez, il y a du plein, il y a du vide.

Je vous invite à essayer de prendre du recul, observer, comme si vous étiez au cinéma, le film qui se déroule tout autour de vous et dans lequel vous êtes impliqués.
Observer et sourire. N’oubliez pas que c’est un film, n’oubliez pas que vous avez choisi le film que vous regardez. Reprenez de la hauteur, vous reprendrez ainsi du pouvoir.

Soyez curieux et amusé de voir se déployer votre imaginaire en formes multiples.

Vos mots sont si courts pour dire combien mon coeur est touché, pour dire combien mon coeur vous contient, tout entier, vous et le monde, chacun d’entre vous. Parce que nous sommes un tout au coeur de l’Un, parce que nous sommes un au coeur du Grand Tout.

Je suis Maître Saint-Germain. J’ai foulé de mes pieds, des pieds de chair, la terre qui est la vôtre. J’en connais ses joies, j’en connais ses âpretés. Je suis passé moi aussi par tous les chemins de l’humanité. J’ai été coupable et condamné, homme de bien et homme de l’ombre. Je me suis perdu et je me suis trouvé. J’ai appris à trouver au coeur des épreuves le coeur du coeur divin, mon diamant immuable, le souffle de vie.

Vous traversez des hivers intérieurs rugueux comme la pierre. Ces terres qui vous semblent sèches et arides sont le berceau, pourtant, d’un bien joli printemps. Il est tout proche. Respirez votre peine, respirez vos colères, car chacune de ces émotions inconfortables porte en elle un appel à l’amour, porte en elle l’éclat de la lumière.

C’est d’une tendresse infinie que je m’adresse à vous, mes amis de coeur et de chair, mes autres moi.

Ouvrez votre coeur en grand, car c’est lui l’alchimiste, lui qui transforme le sombre en or, les ténèbres en lumière éclatante. Votre coeur, le coeur, est le berceau de la transformation. C’est en lui que transite vos ombres et vos significations.
Le coeur, ce grand alchimiste, est le creuset où tout passe et tout demeure.

Nous accompagnons chacun de vos pas, chers amis.
Embrassez votre innocence, embrassez votre fragilité, car avec elle, le combat peut s’arrêter et votre puissance se dévoiler, car votre puissance n’est pas dans le combat dans la matière. Votre puissance est dans l’abandon à l’énergie de vie, à reconnaître votre ignorance devant l’immensité de ce grand Mystère.

Mystère

Nous ouvrons la voie et vous accompagnons. Prenez soin de vous, car le chemin n’est pas facile. Soyez doux envers vous-même et envers les autres, car pour chacun, il y a autant de roses que de cailloux et d’épines.

Merci d’être présents au rendez-vous et engagés sur le chemin que vous avez choisi.


Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  www.jardinsdepresence.fr

Jeshua : En revenant à vous, vous revenez à nous…

Chers amis,

La vie qui se déroule à l’extérieur de vous est le miroir de votre intériorité. Si dans votre coeur et votre esprit règne le chaos, votre attention va se porter vers le chaos extérieur, vers les peurs générées par ce chaos, vers les restrictions, vers l’enfermement.

57209158_1035298753324070_352538848460275712_o

Il existe à l’intérieur de vous un espace de neutralité, un espace qui n’est jamais atteint par les circonstances extérieures, jamais atteint, car stable, immuable. Cet espace immuable, cet espace serein, c’est le coeur de la Source qui vibre à l’intérieur de vous, une pépite de lumière originelle, ce qui vous constitue et constitue le monde. Vous êtes cette pépite, cette pépite créée le monde. C’est de l’un que naît l’autre et les deux ensemble forment l’unité qui constitue la trame du monde.

Dans ces temps où l’agitation est reine, où vos esprits se perdent dans des addictions multiples, virtuelles, télévisuelles, sexuelles… Vous avez crée un monde qui hypnotise vos pensées et ce faisant vous coupe de votre coeur, vous coupe de votre essence, vous coupe de toute part sensible. Vous ne pouvez être des humains divins connectés à ce qui vous rend vivants en fuyant votre monde intérieur, en faisant fi de vos émotions.

Votre monde d’aujourd’hui vous pousse à vous déconnecter, tels des robots. Déconnectés de vos émotions, vous ne pouvez plus vous sentir vivants. C’est alors la peur qui prend le pas et derrière la peur, la dépression, car vous perdrez toute idée de votre puissance, car vous êtes alors victime du monde, comme victime de vous-même.

Faites un acte volontaire : décidez aujourd’hui de vous couper de toutes ces séductions qui vous lobotomisent, qui vous empêchent de voir se déployer l’intelligence du coeur. Le Vivant n’est pas dans les réseaux sociaux, le Vivant n’est pas dans l’écrasement émotionnel des informations.

Le Vivant est dans les mains qui se touchent, les yeux qui se regardent. Le Vivant est dans le sourire que l’on adresse à celui qui est en face de nous, qu’on le connaisse ou pas. Le Vivant est dans le secours qui nous pousse à aller vers un autre humain, vers un animal, vers la défense du vivant, vers le soin que l’on peut porter à tout ce qui est nourri par l’élan de vie.

Nous vous avons conseillé – nous avons insisté – de revenir à votre centre chaque jour.
Au coeur de ce temps de tribulations, au coeur de ce temps de grand combat, c’est votre stabilité émotionnelle qui fera la différence. pexels-photo-2038644_opt

Vous ne pouvez éviter les épreuves, vous ne pouvez éviter les ruptures, les transitions de vie douloureuses, vous ne pouvez éviter les noeuds, les grands virages. Votre vie est ainsi faite que vous ne pouvez naître à vous-même qu’à travers les douleurs de l’enfantement.

Revenez à vous. En revenant à vous, vous revenez à nous, vous revenez à votre Source. Vous pouvez retrouver les ressources dont vous avez besoin, la respiration dont vous avez besoin simplement en vous déposant quelques instants dans les bras du Père, dans les bras de l’Univers.

Ne voyez rien de religieux dans les paroles qui sont les miennes. Je partage simplement les lois de la Vie… ces lois mêmes qui régissent le déroulé de vos saisons, la pulsion dans la graine qui va devenir arbre, l’énergie de vie qui vous pousse à être débout, engagé. Tout cela part de la même lumière. Votre monde, dans ses nuances les plus sombres, dans ses nuances les plus claires, prend racine dans la même terre.

Je suis Jeshua, votre frère. Cessez donc d’imaginer que vous êtes seul, à batailler dans votre impuissance. Vous restez, chacun d’entre vous et tous ensemble, connectés à votre source originelle, connectés aux dimensions qui vous soutiennent.
Combien de fois dans vos difficultés, dans vos souffrances, dans vos ténèbres, avez-vous le réflexe de faire appel à nous… avez-vous le réflexe de demander de l’aide, de la clarté, de l’apaisement ?

Nous l’avons dit et le redisons : nous ne pouvons agir dans vos vies sans que vous en fassiez la demande. C’est la loi voulue par le Père, le Père de toutes choses, la Source de vie, la loi du libre-arbitre.
Vous êtes chacun libre de choisir l’être que vous servez, la pensée que vous nourrissez, l’action que vous allez avoir dans le monde, si vous demandez ou non de l’aide, si vous décidez ou non de rester une petite chose fragile plutôt que d’honorer la puissance qui est en vous. Vous êtes des êtres souverains, tel que voulu par la Source.

Voyez-vous la beauté de cette affirmation ?

Au coeur de l’agitation du monde, nourrissez des espaces de douceur, nourrissez des espaces de solidarité. Cessez donc d’imaginer que vous êtes un élément isolé. Vous êtes ensemble, comme un corps immense, et l’évolution, le chemin d’un de ces éléments transforme l’ensemble, transforme le système tout entier. Vous avez besoin de tout le courage du monde, vous avez besoin de toute la force du groupe pour aujourd’hui continuer à construire cette nouvelle Terre. Nous ne pouvons plus fonctionner les uns sans les autres.

Je reste avec vous, n’en doutez pas, et quand vous êtes fatigué, c’est dans mes bras que vous trouverez le repos. Je peux, pour l’avoir vécu, porter votre fardeau, autant que j’ai porté le mien.

Je suis votre partenaire, et si vous préférez appeler un autre de mes frères, une autre de mes soeurs, qu’importe ! Si vous voulez ne nommer personne, appelez la Vie à la rescousse, appelez l’Univers… Dites à l’Univers simplement « Aide-moi. Donne-moi la lumière, donne-moi la clarté. Apaise mon coeur. » L’Univers, la Vie, la Source, Dieu… qu’importe ! Si vous saviez à quel point tous ces noms qui divisent parlent du même coeur d’amour. Au-delà de tout ce qui sépare, c’est un bain d’unité que je vous propose aujourd’hui et de toute éternité. Vous êtes aimés.


Ce texte peut être copié en respectant les conditions suivantes :

Jeshua : La clarté est au-delà de l’ombre

Chers amis,

C’est un appel à la profondeur que nous lançons vers vous.
Il est nécessaire et urgent de vous connecter à la profondeur, la profondeur qui vous relie à vos origines, à l’énergie solaire, cette énergie du feu de vie qui palpite en vous et vient éclairer de sa lumière éclatante tous les recoins laissés à l’abandon, tous les espaces que vous avez oublié de chérir.

Revenez à votre centre.

Lire la suite