Soyez Présence

Aie le courage, cher coeur, de regarder au-delà de l’illusion du monde. Aie le courage, cher coeur, de regarder à ce que tu es vraiment. Tes dispersions te font perdre ta puissance et le monde est ainsi fait que les divertissements, nombreux, décentrent votre esprit et diluent la puissance de votre être.

Tout est fait pour vous faire perdre la notion de qui vous êtes, des êtres libres, des êtres qui ont toujours le choix de décider d’orienter leur énergie, d’orienter leur intention, d’orienter leurs pensées et leurs actes.

Vous avez toujours le choix : vous pouvez vous laisser porter et laisser votre mental vous séduire, vous inquiéter, vous envahir, ou vous pouvez, à chaque jour, décider de rester maître à bord de votre navire, à bord de ce corps existant. Soyez vigilants à garder les commandes de votre esprit, de votre mental, car celui-ci aujourd’hui à toutes les raisons de se laisser happer, embarquer par l’illusion du monde.

En ces temps particuliers, vos défis sont nombreux, tant au niveau individuel qu’au niveau collectif, mais le défi le plus important est de retrouver et de nourrir la puissance de votre être créateur.

Au moment où votre jour se lève (je perçois que cette notion est à penser de façon individuelle, le jour particulier de chacun.e), où vous ouvrez les yeux de votre temps de repos, posez-vous toujours la question : « Qui vais-je être aujourd’hui ? »

Allez-vous être celui ou celle qui cultive la joie et apporte l’espérance ? Allez-vous être celui ou celle qui diffuse les énergies basses, le trouble, vos limites et vos peurs, vos plaintes ? Tout ce qui émane de vous a de l’importance, tout ce qui est émane de vous est vivant, est vibration vivante et va impacter ce qui vous entoure.  Vous touchez les autres vivants, vous pénétrez leur énergie et cela vous revient en ricochets.

Votre pouvoir est grand, car vous pouvez choisir à chaque jour qui vous allez être, quel vecteur vous allez être. Phare ou enclume. Plume ou boulet. Observez-vous en vérité et choisissez, car c’est là que commence votre puissance essentielle, votre puissance d’êtres créateurs, choisir ce que vous allez émaner, ce dont vos corps et vos pensées, vos paroles vont être porteurs.

Vous cherchez parfois à faire de grandes choses à l’extérieur de vous.

Commencez d’ores et déjà ce travail d’orfèvre, chaque matin, ce travail consciencieux, précis, méticuleux d’observer ce que vous émettez et de transformer. Chacun de vous est important, choisissez bien votre combat, choisissez bien l’horizon où vous portez votre regard, car c’est aujourd’hui que vous construisez le monde de demain. Votre action individuelle est d’une importance capitale et elle commence pour chacun dans l’observation de soi et la responsabilité de ce que vous offrez au monde.

Questionnez-vous sur votre énergie, votre intention et ne laissez plus votre mental être le chef de bord d’un véhicule sans conscience.

Soyez Présence. Soyez simplement Présence.

Merci pour le temps que vous nous avez consacré. Merci pour votre engagement.


∞ Message transmis par Vanessa Oria ∞

Vous pouvez copier ou diffuser ce texte aux conditions suivantes :

– qu’il ne soit pas coupé, 

– qu’il n’y ait aucune modification de contenu, 

– que vous fassiez référence au site www.jardinsdepresence.fr

Maître St Germain : Vous recevez ce que vous demandez

Mes chers amis,

Ouvrez-vous, regardez au présent comment la vie vous accompagne. Elle est votre meilleure alliée, votre meilleure amie. Toutes les réponses que vous cherchez se trouvent dans la manière dont vos expériences se déroulent. Ce que vous avez, c’est exactement ce que vous avez demandé, même si la plupart du temps, vous n’en avez pas conscience.

Les lois de l’univers sont assez simples à comprendre : vous recevez ce que vous demandez, vous attirez ce que vous vibrez…

Lire la suite

Maître St Germain : Prenez soin de vos bourgeons

Chers amis,

Vous avez pris place à bord d’un grand huit énergétique. Haut-le-coeur et looping… Il vous faut maintenant faire confiance au chemin qui se dessine sans savoir où vous allez. Réjouissez-vous de pouvoir encore faire un tour de manège, même si la nausée vous donne parfois envie de descendre et de passer votre tour.

Vous êtes à l’aube de changements majeurs.

Lire la suite